Emilie une business woman handi !

1465412371787 (1)

Les filles ne craignez pas de rester vous-même et de croire en vos projet ainsi qu'en vos rêves !

Hello les filles,

Comment allez-vous ? Avez-vous passé un bon week-end ? Le mien a été au top avec mon chéri et nos loulous, nous sommes allés voir « Jurassic Word le monde d’après ! » en Imax 3 D (lorsqu’on est IMC c’est très drôle avec les petits sursauts, mon hommes s’est tapé quelques barres de rires lol) et pour finir la soirée nous avons dégommé un bon petit BK. il y a pire comme week-end 😊non ?

Les Parisiennejolly’girls, et si cette fois-ci on parlait de business, fashion and handicap ?

Installée devant mon pc en compagnie de mon coquinou de Labrador et d’un bon thé glacé à l’arôme pomme gingembre, je réfléchissais au prochain article, et là mon esprit s’est évadé un instant et sans savoir pour quelle raison, je suis arrivée à me poser une question :

« Prend-t-on au sérieux la femme en situation de handicap dans le monde professionnel ? », tout une réflexion lol

En toute franchise, je pense que lorsqu’on est une femme, jeune et handi, il faut d’avantage faire ses preuves et se battre pour que nos opinions soient vraiment écoutées et surtout prises au sérieux.

Mode, business et handicap ...

Personnellement, j’ai ressenti une forte inégalité H/F dans une association assez connue, dans laquelle je siégeais au sein du conseil d’administration (l’une de mes plus grosses erreurs au niveau pro lol), la plupart des membres étaient des hommes d’un certain âge, avec des idées bien arrêtées, pas forcément tournés vers l’avenir et la modernité ! Mon ressenti était assez simple, lorsqu’une jeune femme de 28 ans, fashion, très dynamique, avec une mentalité « anglo-saxonne » siégeant dans ce genre d’instance, il est quasi impossible de se faire une place et de produire un travail de qualité en commun.

Mon sentiment durant six longues années à leur côté, c’est qu’ ils écoutaient mes arguments par politesse sans forcément prendre mes propositions au sérieux, quel dommage, on aurait pu accomplir de grandes choses…

Je suis une personne qui pense que rien n’arrive par hasard, il y a toujours une leçon qu’elle soit positive ou négative, et là cette expérience m’a donné une de ces NIAQUE pour changer totalement de branche et de créer ma propre association de mode afin de faire évoluer les mentalités à la manière Sandrine …



En 2013 lorsque j’ai débuté cette merveilleuse aventure dans le milieu des défilés, shootings, du mannequinat… en ce qui concerne l’inégalité H/F, je n’ai pas le souvenir de l’avoir connu, par contre, en raison de mon handicap, j’ai eu extrêmement de mal à être prise au sérieux, les deux premières années. Déjà ce milieu est assez fermé alors je vous laisse imaginer la tête de certaines personnes en voyant un petit bout de femme fashion en fauteuil voulant révolutionner le monde de la fashion attitude en réalisant des défilés, shootings avec des mannequins en situation de handicap et valides… Avec mon travail et ma persévérance j’ai réussi à réaliser de magnifiques choses. Durant huit années, j’ai eu la chance de collaborer avec des professionnels incroyables qui ont cru en moi, mes projets même les plus fous !

Nous allons rester dans le domaine de la mode avec Emilie, une bussnes woman handi qui à pour objectif de créer sa marque de vêtements totalement inclusif JE KIFFE !!! Je vous laisse faire sa connaissance à travers cette interview.

 

 

Et si on apprenait à te connaitre ?

Qui es-tu ?

 

Je m’appelle Emilie AUDIFFRED, j’ai 24 ans. Je me suis retrouvée en fauteuil roulant à l’âge de 15 ans, suite à un accident qui a révélé que j’étais atteinte d’une maladie génétique (SED). Je vais ouvrir un atelier de création de vêtements pour les personnes en situation de handicap. Il s’appellera Fashion Adapt « les vêtements qui s’adaptent à votre handicap ».

Peux-tu nous en dire un peu plus à propos de ton handicap ?

 

J’ai une maladie génétique, le Syndrome d’Elhers-Danlos, qui s’est révélée/accentuée lorsque j’ai été renversé par un scooter en septembre 2013. Quand j’étais petite j’étais souvent fatiguée et j’avais des problèmes au niveau des intestins, mais je vivais ma vie plutôt normalement, aujourd’hui je me déplace en fauteuil roulant électrique et j’ai développé beaucoup d’autres symptôme et problème (dont un syndrome d’activation mastocytaire et de l’endométriose).

Quels sont tes hobbies ?

J’adore les animaux. J’ai toujours aimé travailler de mes mains, faire de la peinture, du dessin, du point de croix, de la broderie d’art et bien sûr de la couture.

Es-tu team chien ou chat ?

 

J’aime les deux, je vis avec 5 chats et 2 chiens dont un d’assistance qui m’apporte beaucoup. On est très fusionnel, il m’aide à ramasser ce qui tombe par terre, à ouvrir les portes, allumer les lumières, enlever mes vestes et chaussettes…il sait même détecter mes crises de SAMA avant qu’elles n’arrivent sans que personnes ne lui ai appris.

Et la mode dans tout çà ?

Quelle est ta formation professionnelle ?

J’ai eu mon bac pro mode avec mention au lycée professionnel de Lyon, la SEPR, où j’ai aussi reçu une médaille au concours des meilleurs apprentis de France.

As-tu toujours voulue travailler dans le milieu de la mode ?

La mode a toujours été ma passion, mais avant mon accident je voulais être vétérinaire. Suite à mon accident, j’ai changé d’orientation professionnel me rendant compte qu’avec ma maladie ce n’était pas envisageable. J’ai choisi cette voie lorsque j’étais en centre de rééducation en me rendant compte à quel point il m’était difficile de m’habiller en fauteuil et encore plus de trouver des vêtements qui me convenaient en gardant ma féminité. En discutant avec d’autres patients je me suis rendu compte que c’était un vrai problème, c’est pour ça que j’ai décidé de créer des vêtements pour les personnes en situation de handicap (ça allie ma passion à un travail qui aidera les autres)

Quelles difficultés as-tu rencontrées dans le monde professionnel en tant que woman handi ?

Avant même de me lancer dans la vie active, j’ai déjà rencontré des difficultés lors de mes études pour trouver une école qui m’accepte avec mon handicap, qui soit accessible et qui accepte les aménagements nécessaire, une personne m’a clairement dit qu’elle ne voulait pas avoir d’handicapé dans sa classe ou même encore que ce fût un effort de m’avoir accepté. Certaines personnes croient que les reconnaissances de notre travail peuvent être fausses, que ce n’est que de la pitié.

Pour trouver des stages se fut aussi compliqué pour trouver des lieux qui m’acceptais à cause des aprioris mais surtout des lieux accessibles et sans machines adaptés, j’ai dû faire la plupart de mes stages dans l’atelier de mon lycée, les maitres de stages me donnais le travail à faire et je l’exécutais à l’école. Après mes études, quand j’ai voulu m’installer, c’était compliqué de trouver des lieux suffisamment grands et adaptés, et de trouver des financements car en tant qu’handicapé il est très difficile, voire impossible d’obtenir un prêt.

 

Quel est ton look préféré pour un rendez-vous pro ?

Personnellement, je suis un peu classique pour les rendez-vous pro, je mets deux genres de tenues en général, soit une joli robe élégante avec des chaussures à talons (quand on ne marche pas pourquoi s’en priver), soit une jupe crayon avec haut type chemisier, un blazer et des chaussure à talons.

 

Quels conseils pourrais-tu donner à une woman handi voulant créer sa boite ?

Je donnerai comme conseil d’être persévérante et de croire en leur projet, de s’entourer de bonnes personnes qui croient en leur projet et de tenir tête aux indécis. De ne pas se précipité, prendre le temps de faire murir leur projet.

D’après toi, que doit faire le gouvernement français pour que les femmes handi soient vraiment prises au sérieux au niveau professionnel ?

Toutes les femmes sont généralement sous-payées par rapports au même travail que celui d’un homme et cela se confirme encore plus pour une femme handicapée, généralement les personnes croient aussi qu’une femme handicapée n’est pas capable de travailler, il faudrait déjà qu’il change le regard sur le handicap. Que le gouvernement permette aussi d’adapter plus facilement le lieu et le matériel des entreprises pour favoriser l’emploi des handi.

Fashion Adapt un projet pro à suivre sans tarder !

Peux-tu nous présenter en quelques lignes le projet « Fashion Adapt » ?

Mon projet est de créer des vêtements qui s’adaptent parfaitement au handicap de chacun. Je veux casser les stéréotypes sur les personnes en situation de handicap, montrer que ce n’est pas parce qu’on est handicapée que l’on ne peut pas rester élégante, chic avec des vêtements adaptés et confortables. Le fait de se sentir bien, jolie dans des vêtements permet aussi de retrouver son estime et sa confiance en soi ainsi que de mieux accepter son handicap surtout face aux regards des autres. Les vêtements seront pour la plupart ouverts sur les côtés grâce à des ouvertures faciles à utiliser par la personne ou ses aidants comme des pressions, des aimants, des fermetures éclairs…en fonction du désir et des besoins de chacun. Je pourrais proposer du vêtement le plus basique au plus sophistiqué.

Ce projet se fera en deux temps avec deux gammes différentes :


– Dans un premier temps, une gamme sur-mesure, qui permettra de s’adapter parfaitement au handicap et à la demande de la personne avec un suivi personnalisé. Ils pourront, soit venir avec leurs tissus soit choisir dans une gamme d’échantillons. La configuration des vêtements ainsi que le positionnement des ouvertures, leurs moyens de fermeture mais aussi des suggestions selon leurs morphologies.


– Dans un second temps, une collection de vêtements sera vendue sur un site avec toujours plusieurs options de modifications, afin de convenir à tous. Les personnes pourront alors choisir leurs moyen de fermeture, les endroits des ouvertures (à droite, à gauche) de la même manière que l’on choisit sa taille.

D’où t’est venue cette envie de créer « Fashion Adapt » ?

Je me suis retrouvée en fauteuil roulant à 15 ans suite à un accident qui a révélé que j’étais atteinte d’une maladie génétique (SED), cela m’a permis de me rendre compte à quel point il m’était difficile de m’habiller et de trouver des vêtements qui me convenaient (de m’habiller de manière confortable, et pratique, tout en gardant ma féminité), c’est ainsi que j’ai eu l’idée de monter ce projet car je suis loin d’être la seule à rencontrer ces problèmes.

De nombreuses personnes se plaignaient de porter seulement des vêtements de type sportswear car ils n’en trouvaient pas d’autres pouvant allier le confort et la praticité, impactant leur regard sur eux-mêmes et celui des autres.

Nous savons tous, que le monde de la mode est un milieu compliqué et compétitif, comment te distingues-tu des autres stylistes ?

Il existe peu de marques qui en ont créé, leurs modèle suivent la garde-robe masculine et unisexe. Il est très difficile de trouver des vêtements élégant et chic.
Après cette constatation je me suis lancée dans le projet de créer des vêtements qui correspondent à chacun. Pourquoi une personne porteur d’un handicap ne pourrait-elle pas avoir le droit de porter un vêtement de qualité qui soit fonctionnel, composé d’une matière douce et agréable, comme une personne « lambda » ?
J’aimerai surtout pouvoir changer le regard sur le handicap et notamment sur les stéréotypes. Mes créations seront de qualités et confectionnées par moi-même, en France, avec des matières principalement naturels française et européenne pour limiter au maximum l’impact environnementale.

Quel est le regard des personnes valides en apprenant que tu es en train de créer ton business ?

La plupart des personnes ont trouvés cette idées top, certains ont demandé pourquoi il avait besoin de spécificité (notamment des personnes qui n’ont jamais côtoyé une personnes handi). Ils pensaient que c’était bien, et qu’en effet c’était quelque chose qui était oublié, les personnes n’y pensaient pas puisqu’ils ne se mettaient jamais à notre place, ils ne pensaient pas qu’il y avait besoin d’adaptations spécifiques

Tes croquis sont vraiment géniaux ! Tes vêtements seront destinés pour les personnes handi et valides ?

Mes vêtements seront destinés surtout aux personnes handi, mais tous les visibles comme les invisibles. Je veux essayer de montrer que la plupart des vêtements peuvent être porté aussi bien par les valides que les handi en apportant quelques modifications et astuces, parfois simplement la matière ou des ouvertures…

Quels seront les adaptations pour faciliter le quotidien des women, men et children handi ?

La configuration des vêtements ainsi que le positionnement des ouvertures et leurs moyen de fermeture mais aussi des suggestions selon leurs morphologies. Les adaptations se feront en fonction du besoin et de la demande de la personne.

J’ai vu que tu as créé une campagne crowdfunding , l’argent récolté sera pour quelle partie du projet « Fashion Adapt » ?

Pour que ce projet, qui me tient tant à cœur voit le jour, j’ai besoin de votre aide. Les frais engendrés pour la concrétisation de mon atelier, agencement du local (l’adapter à mes besoins), ainsi que l’achat de machines et matériels spécifiques adaptées à mon handicap sont évidemment élevés (93 000€). Malgré l’aide financière de différents organismes, il me manque toujours 40 000€ à financer. C’est pourquoi j’ai mis en place cette cagnotte, grâce à de nombreux donateurs.ces j’ai remporté la somme de 10 000€ ! Merci à tous!!!

Que peut-on te souhaiter pour les années à venir ?

Que mon atelier fonctionne et se développe, en espérant que ça aide aussi à changer le regard sur les personnes handi.

Je tiens à remercier Emilie, cette business woman à roulette de nous avoir ouvert les portes de son business dans le milieu de la mode inclusive ! On lui souhaite une IMMENSE réussite !

Les femmes en situation de handicap ont encore un véritable chemin à parcourir avant d’avoir une véritable égalité femmes / hommes et d’être prises aux sérieux dans les divers domaines professionnels, mais il ne faut rien lâcher ! ALLER JUSQU’AU BOUT DE VOS RÊVES !!!

Je finirai par une citation positive d’une femme que j’admire Michelle OBAMA :
« En tant que femmes, nous devons nous lever pour nous-mêmes. En tant que femmes, nous devons nous lever pour les unes et les autres. En tant que femmes, nous devons nous lever pour la justice pour tous. »

Prenez soin de vous les filles !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 Commentaires

  1. Hello,

    Je suis ravie que l’article vous plaise 😉
    Pour l’instant il n’y à pas de catalogue mais vous pouvez suivre le travail d’Emilie sur les réseaux sociaux (emilie_audiffred)
    Je vous souhaites un agréable week-ends !
    Prenez soin de vous 🙂

  2. I have read so many content regarding the blogger lovers except this piece of writing
    is in fact a fastidious piece of writing, keep it
    up.

    my blog post – Twicsy

  3. Bonjour,
    Merci pour cet article très enthousiasmant.
    Et on trouve où le catalogue pour pouvoir éventuellement commander ?
    Merci
    Bonne semaine