Tes règles arrivent et tu es une woman handi !

1FD7E200-BCDD-40AF-BCCF-C22E1F80FC32

Une scène de crime dans mes culottes !!!

Hello les filles,

Comment allez-vous ? Pas trop malade en cette période de petits virus ? De notre côté toute la « fun family » a attrapé une de ses crèves MDR ! Nous allons devenir actionnaires de la marque Kleenex MDR

Avez-vous écouté notre chronique sur « Les women handi and gynécologie » ? Si oui, n’hésitez pas à nous dire si ça vous a aidé et pour les autres, si le cœur vous en dit voici le lien …….😉

Je tenais également à vous remercier sincèrement car l’article « belle-fille fashion, un crapotau d’amour et une belle mam’s handi » a atteint les 746 vues !!!!

Un immense MERCI A TOUS !!!!

Alerte rouge !!!

Et si aujourd’hui on parlait de sang, crampes, fringales ? Je sous-entend, bien évidemment, les règles, le plaisir de chaque woman lol                 

Dans cet article, j’ai vraiment envie de faire un travail de fond sur le sujet en mettant en avant :

– Mon expérience

– Des anecdotes

– Des témoignages de women handi

Les Parisiennejolly’girly nous allons rentrer dans le vif du sujet, direct 😉

Les joies d’avoir chaque mois ces « fameuses copines », entre les douleurs aiguës en bas du ventre, sentir le sang couler comme si on avait des fuites, une de ces fatigue, la sensibilité ++++, la mauvaise humeur (une pensée pour mon chéri lol ), les douleurs au niveau des seins …

Ce n’est déjà pas une partie de plaisir alors imaginez pour les nanas handi, c’ est loin d’être fun lol

Avoir ses règles avec un handicap peut s’avérer assez compliqué par exemple :

– Changer les serviettes lorsqu’on une mauvaise motricité des membres supérieurs,

– Être dans son fauteuil et avoir cette fichue serviette mal positionnée.

Qui n’a jamais vécu ça au moins une fois dans sa vie ?

– Il y a également certaines femmes, ne pouvant pas se changer toutes seules qui sont dans l’obligation de laisser rentrer une tierce personne dans leur intimité afin de les aider.

J’ai mis volontairement en avant ses trois exemples pour montrer les réels inconvénients d’avoir ses règles lorsque nous sommes des nanas handi. Avec cet article je pointe également du doigt le fait que dans notre société nous n’abordons pas assez ce sujet, notamment dans les IEM, IME, les services d’aides aux personnes, les foyers…

Dans ces différents services, il faudrait mettre en place des formations pour l’ accompagnement des femmes en situation de handicap, avec l’intervention des personnes concernées pour sensibiliser le personnel. Il est également primordial d’aborder le sujet avec une grande pédagogie, tout particulièrement dans les IEM, car la période de l’adolescence est très délicate lorsqu’on aborde le sujet des règles et je pense qu’il faut en parler de manière fun, décontracté et moderne, comme dans le livre « Sexo » de Camille Aumont Carnel, qui est un très bon support pour débuter.

Il est important que le personnel de ces services se mettent en tête qu’il n’y a pas de place pour des réflexions sur le nombre de changement de serviettes, à propos de certaines taches ou fuites et si c’est le cas, c’est juste inadmissible et je vous conseille vivement de changer de métier …

IMG_0088

Petite anecdote « Les copines ROUGES »

Durant de nombreuses années, ma vie professionnelle m’obligeait d’être à droite à gauche, avoir une vie à 100 à l’heure, c’était super sauf pendant mes fameuses périodes rouges, il fallait une excellente organisation, du style préparer des serviettes sur les culottes en amont afin de perdre le moins de temps possible au toilette et d’avoir une protection mise correctement car une serviette mal positionnée c’est légèrement chaud, bonjour les tâches, l’humidité et une de ses gênes si l’arrière de la serviette ne se met pas correctement lol.

Pendant une pause entre deux réunions assez importantes (où j’intervenais en premier), sentant ma serviette au bord de l’implosion je me dirigeais vers mon endroit préféré lorsque mes copines rouges sont de passages « les toilettes » !

En train de retirer mes chaussures, pantalon, ma serviette noyée de sang, beurk 🤢 (j’ai une de ses phobie du sang, alors imaginez lol ), les fesses légèrement à l’air … Et là… J’entends une de mes collègues dire à haute voix « La réunion va commencer » !!!! ».

Holala, le coup de speed, coup de pression… Vite ! Vite ! Vite ! Me voilà dans la peau de Speedy Gonzales ! Il ne faut plus trainer, nouvelle culotte enfilée d’une main, pantalon mit, je saute dans mes chaussure façon handicapé lol, serviette mise à la poubelle, lavage de mains et bien évidement une petite vérification dans la glace si mon maquillage n’a pas coulé.

Je me jette sur mon titi fauteuil et direction la salle de réunion comme-ci rien ne s’était passé, légèrement essoufflée quand même !

Sport de la journée, check !!!!!!

 

Laura and Marion two women handi !

Dans cette deuxième partie j’ai la joie de laisser la parole à two women, Laura and Marion, elles vont nous parler en toute franchise et simplicité de la manière dont elles abordent les règles avec leurs handicaps.

Laura à toi de jouer 😉

Comment as-tu vécu la première fois que « tes copines » sont arrivées ?

Quand mes fameuses copines sont arrivées, je n’étais pas du tout prête ! Ni mes parents. J’avais 11 ans, j’étais en train de regarder « High School Musical » avec mon amie d’enfance ! J’ai eu envie d’aller aux toilettes. Ma mère m’a emmené aux toilettes. Et en voyant le sang je me suis demandée ce que c’était ! Ma mère m’a laissé, à la recherche d’une serviette hygiénique ! Puis elle m’a expliqué ce que c’était.

Ton handicap a-t-il été un problème ?

 Mon handicap n’a pas été un problème pour cela.

Avec ton handicap quelles sont les protections les plus pratiques pour toi ?

J’ai toujours connu et mis des serviettes hygiéniques. Et depuis peu j’ai découvert les culottes de règles !!

Comment gères-tu cette période chaque mois ? (douleurs, humeur, fringale…)

Étant adolescente, j’avais de grosses douleurs. Pliée en deux a l’infirmerie. J’en étais malade. Du coup on m’a prescrit un médicament ( l’antadys ) 

Maintenant, j’ai moins de douleurs et j’ai la chance d’être a la maison pour me mettre sous mon plaid !! A certains cycles je n’ai pas trop de douleurs et à d’autres cycles j’ai mal au ventre et en bas du dos.

Je me fais un bon thé à la menthe maison, ça me fait du bien 😊

Règles and handicap

Si tu as besoin d’une auxiliaire de vie pour t’aider dans cette période, comment le vis-tu ?

Au début j’étais gênée, maintenant j’ai l’habitude et j’ai la chance de pouvoir me changer et laver seule 😊

D’après toi devrait-on d’avantage former le personnel soignant/auxiliaire pour que ce soit moins gênant pour les femmes handi ?

Oui, pour les jeunes filles. Nous avons besoin d’être rassurées. Il faut que le personnel soignant soit à l’aise. Communique avec la jeune fille. Lui dire que c’est normal, c’est naturel !

As-tu une anecdote à nous raconter ?

A une période, mes règles débarquaient le jour où j’allais à la salle de sport. J’étais la seule fille. Et quand je voulais informer mon auxiliaire que j’avais mes règles je lui disais  » feu rouge » !
Du coup c’est resté !! Quand on en parle on dit  » feu rouge» voilà 😂

As-tu déjà testé les culottes spéciales règles lavables ? Si oui, peux-tu nous donner ton avis ?

Effectivement comme je l’ai dit plus haut, j’ai découvert les culottes de règles !!! C’est miraculeux ! J’étais sceptique. Il y a quelques mois j’ai sauté le pas car j’en avais ras le bol de me réveiller avec une grosse tache de sang. De salir mes vêtements…

La première fois que j’ai mis une culotte de règles, je n’arrêtais pas de regarder sous mes fesses ! Je craignais que ça coule à côté…

Comment t’organises-tu quand tu pars une journée entière de chez toi ? (Auxiliaires, astuces, organisation…)

Quand je pars une journée entière j’ai toujours une serviette hygiénique ou culottes de règles.

D’après toi, que faudrait-il mettre en place pour que ce soit plus simple pour les femmes handi ?

Franchement essayer les culottes de règles ! C’est hyper confortable !!

marion comment vis tu LES RAGNAGNA ?

En tant que woman handi, quelles difficultés rencontres-tu lorsque tu as ton cycle ?

En tant que personne en situation de handicap ma principale difficulté lorsque mon cycle du mois débarque c’est que parfois j’ai du mal à placer ma serviette périodique correctement, alors ça déborde sur les vêtements.

Pendant ton adolescence as-tu eu une certaine appréhension concernant ton handicap, vis-à-vis de tes règles ? Si oui, lesquelles ?

Bizarrement, je n’ai aucun souvenir d’une appréhension quelconque concernant mon handicap par rapport à mes règles. A dire vrai, je crois que je n’ai jamais vraiment eu conscience que cela pouvait m’arriver avant de les avoir réellement.

Quels conseils donnerais-tu as des jeunes filles handi qui viennent d'avoir leurs règles ?

Je n’ai pas vraiment de conseils à donner mais j’aimerai leur dire qu’il ne faut pas qu’elles s’en fassent. Ça ne va certes pas être une partie de plaisir tous les jours (moi-même dans ces
moments-là je me demande pourquoi je ne suis pas un garçon 😂 ) mais on a pas le choix que de les avoirs et ce pour pas mal d’années alors autant s’y habituer ^^

As-tu des astuces à donner pour ne pas trop galérer à se changer quand tu es à l’extérieur ?

Comme je l’ai dit plus haut, parfois il m’arrive de mal positionner mes serviettes du coup cela déborde. Par conséquent, je n’ai pas d’astuces particulières. Je fais vraiment du freestyle haha.

D’après toi que devrait-on mettre en place pour faciliter les gestes du quotidien des femmes Handi pendant leur cycle ?

Je t’avoue que je n’ai jamais réfléchis à la question, en fait j’ai tendance à me contenter de ce que j’ai pour me débrouiller mais si tu as ou que les lectrices du blog ont des idées et revendications à ce sujet je serai très contente de les connaître, je suis certaine qu’une fois que j’en entendrais je me dirais « mais oui bien sûr ce n’est pas bête ça ».

As-tu une petite anecdote marrante à propos de tes « copines » et ton handicap ?

Ce n’est pas une anecdote liée à mon handicap mais je me rappelle que la première fois que j’ai eu mes règles, j’ai appelé mon père qui était au travail et je me suis mise à pleurer alors il m’était impossible de vraiment parler donc je crois qu’il a prit peur ^^. Au final, ma mère a dû prendre le téléphone pour lui expliquer pourquoi je pleurais.

D’après toi « les règles et le handicap » sont-ils tabous dans les services spécialisés ? (foyers, IEM...)

Je n’ai personnellement pas le souvenir que les règles et le handicap soient un sujet tabou dans les services spécialisés mais si c’est le cas pour certain je trouve cela bien dommage.

Que penses-tu des maillots de bain spécial règles ?

Je n’ai pas encore eu l’occasion de tester les maillots de bain spécial règles mais je pense que ça peut être très pratique, si malheureusement celles-ci décident de débarquer lorsque tu as prévu une sortie piscine ou que tu te trouves sur ton lieu de vacances.

Beaucoup de femmes, maintenant, parlent des culottes spécial règles lavable qu’en penses-tu ?

Personnellement j’ai décidé de passer le pas des culottes de règles il y a très peu de temps. On m’en disait que du bien depuis quelques mois/années mais je trouvais l’idée bizarre et j’avais un peu peur lol. Finalement je me suis lancée et je ne le regrette absolument pas. Ce que je fais, comme les culottes ont une certaine durée d’absorption en journée, j’utilise tout de même des serviettes périodiques sur la culotte de règles cependant la nuit je retire la serviette et honnêtement c’est vachement agréable de ne pas avoir la sensation d’humidité quand tu te lèves le matin 🙂

As-tu quelque chose à ajouter sur le sujet ?

Je conseille +++++ à tes lectrices de passer le cap des culottes menstruels !

 

As-tu quelque chose à dire aux lectrices du blog ParisienneJolly ?

Je veux simplement te remercier Sandrine pour le travail que tu fais à travers ton blog c’est très important de « dé-dramatiser » le handicap de nos jours et tu le fais parfaitement bien en compagnie de ton chéri et pour les personnes qui liront cette interview sans être abonné au blog et aux réseaux de Sandrine, n’attendez plus foncez la suivre de partout car elle y aborde des sujets importants et sérieux avec toujours une petite pointe d’humour qui fait du bien

 

Pour finir cet article je tiens à remercier sincèrement Marion et Laura d’avoir accepté de parler d’un sujet encore si peu abordé dans notre société ! Elles se sont livrées de façon tellement décontractée.

Chez Parisiennejolly on kiffe grave !!!!!

 

Je pense qu’il faut aborder les règles and handicap de manière naturelle dès l’adolescence avoir ses règles ce n’est pas sale ou honteux c’est juste la vie, toutes les femmes les ont depuis la nuit des temps ! Si vous devez être aider par une tierce personne il faut absolument que celle-ci se comporte de façon naturelle !

 

Si parmi les lectrices il y a des personnes travaillant dans le domaine social-médical et voulant mettre des choses en places pour vos résidentes mais vous vous poser certaines questions, n’hésitez pas prendre contact avec moi par mail parisiennejollyàgmail.com je me ferais un plaisir de vous donner un coup de main.

Prenez soins de vous et de vos foufounes !  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *